Le travail occupe une grande partie de notre vie.  Il est donc important d’y trouver de vrais motifs de satisfaction.

Malheureusement, il arrive trop souvent que l’on ne s’épanouisse pas véritablement.

Cet article vous propose d’examiner les principales causes de désagrément que l’on peut subir dans le monde professionnel.

 

Echanges peu constructifs

Les échanges avec vos collègues ou vos supérieurs ne peuvent se résumer à de la banalité : ils doivent apporter du sens et de la compréhension.

Travailler à une bonne communication est donc très important.

Il faut savoir exprimer ce que l’on ressent, même si cela peut générer un conflit.

Ce n’est pas grave car, à ce moment là, les choses sont posées.

Veillez cependant à ne jamais remettre en cause la position de votre interlocuteur, qu’il soit votre subordonné ou votre supérieur : il ne vous le pardonnerait pas et cela dégraderait fortement vos relations futures.

Et puis, n’hésitez jamais à faire preuve d’enthousiasme en proposant de nouvelles idées ou en reconnaissant, de manière positive,  ce qui a été réalisé par les membres de votre équipe. Cela donnera du poids à vos interventions.

 

Absence de perspective

Il est indispensable pour un salarié de savoir « où l’on va ».

Si les objectifs ne sont pas clairement définis par la direction, il y un risque important de voir la motivation s’émousser : l’emploi n’est plus perçu comme une possibilité d’épanouissement mais comme un simple « gagne-pain ».

Si vous êtes dans cette situation, tentez néanmoins de voir les côtés intéressants de votre activité et prenez en compte le fait que vous apportez un salaire pour faire vivre votre famille.

Si toutefois, la situation est véritablement intenable et sans issue, il faudra, alors, songer à chercher un autre emploi.

 

Problématiques personnelles

En tant qu’humains, nous ne sommes pas des êtres purement rationnels : nous avons une grande part d’émotionnel et de croyances en nous.

Cela peut amener des doutes, des remises en question et de l’anxiété, voire de l’angoisse.

A chaque fois qu’une pensée négative traverse votre esprit, essayez de la contrer en la recadrant.

Par exemple, si je pense que je suis trop pointilleux sur la ponctualité, je peux me dire que cela me permet de faire beaucoup de choses dans une journée car je ne perds, alors, pas de temps !

 

Absence de reconnaissance

C’est un état de fait dont beaucoup de salariés se plaignent.

En effet, l’entreprise est encore trop souvent un lieu où l’individu n’est pas valorisé mais est simplement considéré comme un rouage nécessaire.

Cela amène à des comportements peu agréables.

De quoi auriez-vous besoin ? C’est important de le savoir afin de pouvoir le faire remonter.

Donnez-vous aussi un temps pour faire un point précis sur les remerciements sincères que vous pourriez distribuer autour de vous : vous constaterez vite les changements importants et positifs que cela entraîne !

 

Surcharge de travail

Est-ce le mal du siècle ?

Notre société hyper-connectée génère de forts niveaux de stress, particulièrement dans le monde du travail.

Pourquoi ?

Parce nous sommes sollicités sans cesse. En plus des tâches à accomplir au quotidien, nous devons répondre aux mails, aux SMS et aux appels téléphoniques souvent incessants.

Le cerveau peut se sentir littéralement submergé d’autant plus qu’à chaque sollicitation inutile, il perd de sa concentration et doit fournir un effort pour la retrouver.

Apprenez à mettre en place une véritable écologie de la gestion de vos tâches, en sachant prioriser et parfois, en éteignant votre téléphone…

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura été utile. Si vous pensez qu’un bilan de votre situation professionnelle peut vous aider, n’hésitez pas à me contacter.

Je veux recevoir les informations d'Open yourself

Merci !